Le pouvoir de la vitamine D

C’est l’automne et le moment de recommencer la prise quotidienne de vitamine D!

  • La vitamine D booste l’immunité, elle nous aide à éviter les rhumes et la grippe et en diminuer la durée.
  • Elle nous protège contre le cancer du sein et de la prostate et d’un déclin cognitif rapide comme la maladie de Parkinson.
  • Le taux de vitamine D a un impact réel sur l’hypertension artérielle.
  • Les carences en vitamine D sont suspectées d’augmenter l’asthme.
  • Elle contribue à la stabilité du système nerveux et du cœur.

La vitamine D est rare dans l’alimentation.  Notre principal apport vient en principe de notre peau, qui la fabrique sous l’effet des rayons solaires UVB.  Mais encore faut-il s’exposer largement au soleil tous les jours!!

Aujourd’hui, malheureusement, la plupart des gens passent l’essentiel de leur temps chez eux, au bureau, en voiture, dans les magasins, ou encore dans des institutions (écoles, hôpitaux, maison de retraite).

Il en résulte en déficit massif qui ne peut être compensé que par la prise quotidienne d’un complément de vitamine D, sous forme de comprimés.

Sources alimentaires :

Foie, huiles de foie de poisson, lait, produits laitiers enrichis et oeuf

Concernant la dose, les spécialistes recommandent généralement de 2000 UI (unités internationales) à 60000 UI par jour pour un adulte, et de 500 UI à 2000 UI par jour pour un enfant (en fonction de son âge).

Dans tous les cas, aucun risque d’intoxication n’est à craindre à ce niveau.  Il n’a jamais été observé de cas de toxicité avec des doses inférieures à 40 000 UI par jour, et ce pendant plusieurs années.

Une dernière chose, veillez à bien choisir la vitamine D3, qui passe deux fois mieux dans le sang que la vitamine D2.

Sept signes pouvant vous alerter sur un risque de déficience en vitamine D :

  • Vos os sont douloureux
  • Vous êtes déprimée
  • Vous avez au moins 50 ans
  • Vous êtes en surpoids ou obèse
  • Votre peau est plus mate
  • Vous transpirez beaucoup de la tête
  • Vous avez des problèmes intestinaux

Source : Texte extrait de la lettre de PureSanté du 13 août 2016

                Texte extrait de la lettre du Dr. Rueff 29 mai 2016

About Lynn Goneau

You May Also Like